Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 17:31

Hé bien voilà, c'est fini les vacances au Brésil !

Ce fut non seulement des moments magiques pour le Kitesurf mais aussi pour la connaissance du pays ou plus précisément de la région du Ceara (Nord-Est).

La ville/village de Canoa Quebrada est en fait le Cannes-Nice du Ceara. C'est très acceuillant, festif, joli, tempéré (30°C) et très cher comparativement aux autres villes de la région (entre 50-200% plus cher pour tout). La région du Ceara est l'une des plus pauvre du Brésil, 45% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Exemple : le salaire moyen est de R$350 par mois. A Canoa, une nuit dans une pousada est au mini à R$50 et en moyenne à 90R$, une biere R$3-4, un repas moyen R$25-30 sans vin, repas sur la plage 60-70R$. Rapporté ces prix en € par rapport au taux de conversion 1€=2.34R$, ça fait 22-39€ la nuit d'hotel - 1.3/1.7€ la biere locale (pas trop chere encore) - 10.7/12.8€ le resto et 25.6-30€ sur la plage. J'estime que ces prix sont ceux couramment pratiqués à Tours pour le même niveau de prestation. Si on tape dans le haut de gamme, on peut multiplier ces prix par 2. Imaginez que le salaire moyen à Canoa est de 350R$ (150€)... on comprend vite qui est visé dans cette ville ! Dans le reste de la région, ces prix sont à diviser par 2 ou 3 ...

Malgré celà, nous avons eu 13/15 jours de navigation avec parfois matin ET soir ... des conditions de navigation tout à fait satisfaisantes avec toute de même un bon gros clapot à marée haute, de l'eau turquoise transparente à 28°C, l'air à 30°c dès 9h du matin, 15noeuds de vent en moyenne, du sable blanc et fin, un paysage magnifique avec des falaises rouges, une végétation tropicale et un soleil qui tape fort. C'est vraiment incroyable comme vacances ! Je pense que l'idéal est d'y rester 1 mois, si on peut, afin de faire le tour de la région.

C'est pas haut, mais au moins on reconnait la planche...

J'ai des photos sur lesquelles je suis à 10m de haut quand tout le monde tournait le dos (private joke). Sur ces photos, je suis tellement petit (même au zoom X4) qu'on voit pas la board ;-)

 


Canoa Quebrada - Custom 130X37 / R5 14
Vidéo envoyée par NDJ37
Partager cet article
Repost0
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 09:48

Hé oui, la construction ne va pas s'arrêter au CP. Ce serait trop basique...

Me voilà lancer dans la construction d'une planche de freestyle (même si j'ai pas encore le niveau !) basée sur la F-One Demon 125*39. Aux niveaux des tips, ce sera un peu différent de ceux de la planche d'origine. Cela ressemblera à ceux de la North Jaime 2006.

Outline / Relief des Tips :

 

Carène Carbone Taffetas :

Pont décoré au pochoir (expérience de la première + différents essais) :

Le noir sera en fait une vue sur le carbone... pour faire comme sur la dernière F-One Traxx Limited Edition.

Niveau structure :

AIREX R63.80 12mm + (Carbone tri-axial longitudinal 750g.m-²) + Renfort appuis en Verre Taffeta 200g.m-² + Finition Verre Taffeta 100g.m-² + Resine Epoxy + Rails en époxy/µballon/pigments bleus : le tout sous vide et étuvage, bien sûr !

J'espère sortir une board très légère mais suffisamment résistante pour mon poids de 62Kg...

 

Je viens de terminer :

- le patron en CP pour tracer l'outline sur le pain d'AIREX ainsi que la position de l'accastillage.

 

- le patron de la demi-board pour tracer les rails/gorges à la Dremel

UPDATE 29/12 :

Je viens de faire pas mal d'essais de peinture/vernis/supports pour conclure qu'il va falloir faire toutes les décos au pochoir (carène noire carbone - dessins rouges | pont peinture blanche avec ouvertures carbone). Viendra ensuite un glaçage résine puis vernis.

UPDATE 30/12 :

Ayant cassé le plexi de la première table, j'en profite pour prendre, cette fois, une feuille de plexiglass de 180*60 qui me permettra de faire des boards juqu'à 50cm de large pour 170 de long (tiens un long board !). Je suis en train de construire cette nouvelle table à scoop.

UPDATE 31/12 :

La table à scoop est terminée ^:^    C'est la même que la précédente mais plus grande... voir la photo du dessus.

Une Demon qui fait 39cm de large passe largement ! Y a la place pour mettre les fibres, les consommables, les joints. La surface efficace de la table est 170X50. Que de shapes en prévision...

UPDATE 12/01/07 :

Merci Suicidal Tendances pour les impressions Laser... Dommage qu'elles n'aient pas toutes fonctionnées en format Géant ! Cependant, avec du A3 Laser, ce sera bien suffisant pour faire un beau pochoir !!

 

Merci Christpher ! pour ton polish aux "nanos tubes" qui rend la table à scoop plus lisse qu'une patinoire sans détruire les bras si on est pas Terminator/Tableàscoopator.

Lien : http://www.gs27.com/france/accueil/FicheProduit/tabid/1884/Default.aspx?Produit_Id=27

C'est très cher mais ça fonctionne super bien !

UPDATE 25/02/2007 : Coulage rails / détourage / shape du pont

 

Formage du pont grâce à la Dremel pour gérer la souplesse de la board comme sur les Fanatic ou North Jaime Pro.

 UPDATE 27/02/2007 : Formage du pont, la suite

L'épaisseur de 6mm pour les tips est bien trop importante aux dires de toutes les personnes du forum de Blacksail qui m'ont répondu. Il faut mettre 2-3mm maxi pour avoir une bonne souplesse.

Avec la défonceuse, c'est vraiment un jeu d'enfant.... sauf quand il faut reprendre le travail déjà effectué sans appuis stables... J'ai un peu loupé un tip, mais c'est rattrappable. L'autre est vraiment beau !!

 

Quel massacre! En vrai, ce n'est pas si horrible.

Le tip gauche est vraiment réussi !

03 Mars 2007 : STARTIFICATION !!!

Voici quelques photos de ma premiere stratification sous vide et sous étive d'Herex. Particularité : non seulement c'est un One Shot (stratification en une passe du pont et de la carène) mais en plus la mise sous vide se fait sans consommable. Cette technique donne un résultat nickel du premier coup, pas besoin de ponçer ou mettre du vernis !!

 

Etuvage 3h @50°C pour assécher au maximum les fibres qui ne demanderont plus qu'à boire la résine à grandes gorgées ! C'est le secret d'une stratification sans défaut !

 

 

Vue d'ensemble après mise sous vide et tirage de l'excès de résine.

Vue sur le tips gauche travaillé. C'est tout lisse ! 

Logo et déco BRAZIL !

 

Dans le four pendant la polymérisation (à ne surtout pas faire ! changement d'état de surface)

 

 Enseignement de la premiere stratification sous vide en étuve one shot sans consommable :

 

++++ :

Pas de retour de scoop. Ce que l'on règle, c'est ce que l'on a au final.

L'étuvage des fibres est impératif pour avoir des fibres qui boivent la résine. Pas de traces blanches.

les rails coulés, c'est pas mal et facile à mettre en oeuvre.

L'Herex est beaucoup plus facile à travailler que le bois.

La légèreté.

Des tips à 2-3mm maxi

------

La résine souple nécessite un bon mélange resine/durcisseur sinon elle ne seche jamais...

Le polyane sous la carene donne des vagues (à confirmer)

Il faut absolument laisser polymériser la résine en dessous de 30°C et tirer l'excès de résine avant de mettre au four (pas avant 8h @20°C).

Pour les rails, il faut faire une gorge évolutive de 7mm maxi au centre et 3mm aux tips

 

 

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

Retour sur la board :

J'ai fait maintenant 3 navigations avec elle.

1- 16noeuds / mer plate / Tribal 9

Un peu sous-toilé mais elle crante bien et part à mal au planing. Elle est très rigide.

2- 15 noeuds / 1m de vague-houle / Venom 16

Sous toilé à mort. Elle passe bien les vagues et n'enfourne pas. Bon départ au planing.

3- 13 noeuds / bahine / Rhino14

Toilé en plage basse mais permettait de bien remonter au vent et de cranter comme un sauvage. Elle tient bien la route et absorbe les petits clapots. C'est une bete de départ au planing. Dans les sauts, elle permet de bien replaquer grâce à sa largeur. 

Au final, j'en suis content mais la prochaine sera beaucoup plus souple... pour être plus agréable en navigation.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2006 6 16 /12 /décembre /2006 13:38

Après quasiment 1.5mois, le projet se termine par une belle board que j'ai faite à 100% de mes mains, sauf les ailerons, straps, pads et inserts que j'ai achetés mais modifiés...

Je suis vraiment satisfait du résultat car elle n'est pas trop lourde pour une Contre Plaqué : 4.4Kg équipée, ce qui est bien comparé à ma RRD Twister en Airex qui pèse 4.1Kg équipée également.

Pour la prochaine board qui sera en Airex, je ferai :

  • - l'achat des accessoires avant de commencer le perçage du pain d'Airex
  • - des rails en ABS
  • - pas la même connerie de mettre du vernis sur la carène : Ce sera ABS nu ou sans ABS+Glaçage résine epoxy
  • - pas la même connerie de démoulant liquide pour préparer la table à scoop. Je prendrai une cire et de l'huile de coude
  • - plus (+) d'épaisseur au centre de la planche pour ne pas avoir à meuler les inserts pour diminuer leur hauteur
  • - des tips plus travaillés
  • - une décoration Brésil !
  • - la dépose du joint d'étanchéité AVANT de stratifier les fibres avec la résine epoxy
  • - un découpage des fibres un peu moins large (1-1.5cm de chaque coté et pas 3)
  • - UN GABARIT en CP pour retrouver les trous d'accessoires
  • - l'achat de résine compatible avec l'ABS. Sur la boite de celle que j'ai utilisée, il est marqué qu'elle n'accroche pas l'ABS... Je n'ai pas trouvé... on verra en navigation si je perds la carène ! Ca pourra lui faire perdre également pas mal de masse...
  • - l'usage d'un autre scotch que le marron pour protéger la carène durant la peinture. La colle reste sur l'ABS
  • - une utilisation de carbone.

Enfin sachons profiter de ce que l'on a ! Voilà le résultat :

LE PONT

 LA CARENE

LES RAILS

L'AJUSTEMENT AILERON / PONT

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2006 4 14 /12 /décembre /2006 21:42

Moment redouté car autant les inserts de footstraps se voient (dépassement de 2mm par rapport au pont, sur ma board), autant les 12 trous  d'ailerons ne sont pas visibles. Il faut utiliser un gabarit fait avant la stratification en repérant les emplacements des différents trous... 

Point très très très important, voire crucial : il ne faut pas hésiter à faire des trous largement plus larges (10-15mm) que les diamètres des vis dans l'âme. De toutes façons on les remplit de résine µballon, la prise de masse est minime. Donc n'hésitez pas car lorsqu'on doit retrouver 12 trous de 5mm sur la carène lisse, je peux vous certifier que sans gabarit, la carène va devenir un vrai gruyère !!! j'avais pris un foret de 10mm, ça passe mais c'est juste.

OK, c'est bon, pas trop d'erreurs de position. Les 12 trous d'ailerons sont bons.

Pour les inserts de straps, j'ai utilisé un embout cylindrique en arrachant la matière par la base du cylindre. Le truc lourd, c'est de vider le taraudage. J'avais mis des bouts de papier roulés avec de la cire de bougies par dessus et bien c'est coton à enlever !!! Je pense que ce qui est le mieux, c'est encore de les remplir de parafine et de la faire couler en retournant la board sur une flamme de briquet.

 Montage des ailerons : Surprise, 1mm à l'avant et à l'arrière de chaque aileron... Va falloir poncer !!

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 18:58

La décoration du pont et de la carène terminée, voici l'un des moments les plus attendus... Le découpage de l'outline avec la Dremel (ou sa copie).

Pour les prochaines planches, je découperai l'outline une fois les couches de vernis posées car j'ai eu des coulées de vernis sur le pont lorsque je vernissais la carène... Pour rattaper ça, c'est quasiment impossible...

Vue sur le rail : la plaque d'ABS et les matériaux composites se sont vraiment bien posés sur le CP. Ca donne un aspect très pro !

 

 

 Pour l'instant, la board nue est à 3.6Kg. Il faut dire que je n'ai pas été de main morte sur le vernis. Un peu de trop peut être... Il y a 150-200g de vernis.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 20:38

Vernissage du pont :

j'ai utilisé un vernis incolore pour bois de la marque V33. L'étalage du vernis s'est fait au pinceau simple. En passant le vernis, j'ai vu les plis du poliane lors de la stratification, un trou de passe de vide carène/pont plus gros de 1mm que les autres se voit. En un mot, le vernis ne pardonne rien !!!

On voit même les petits grains du film drainant (aspect plastique contenant le pain dans les supermarchés). La prochaine fois, je passerai un coup d'abrasif avant de vernir.

update 27/11/2006 : Deuxième couche de vernis.

update 11/12/2006 : Je viens de trouver un vernis nautique V33 au prix de 10€ les 0.5L chez Leroy Merlin. C'est moins cher que les vernis à bois et certainement plus adapté car résistant aux UV et eau salée.

3ème couche de vernis avec le vernis bateau :

 

Vernissage carène :

n'étant pas très sûr de la compatibilité entre ABS / vernis V33 / peinture acrylique noire / peinture acrylique rouge, j'ai préféré faire un essai sur des chutes plutôt que de tout saccager. C'est OK.

 update 27/11/2006 : préparation de la peinture.

Préparer  le support est vraiment long... quasiment 2 heures pour faire ce qu'il y a en dessous avec un crayon de scrap-booking.

 

 update 09/12/2006 : enlèvement des marques de scotch

Après une pause de 10jours pour cause de déplacement professionnel à Casablanca, me revoilà dans l'atelier...

Le scotch brun Patex, c'est bien mais ça laisse des traces de scotch lorsqu'on le retire. Pour l'enlever, il faut :

De l'huile de coude...(bcp), du dissolvant, du papier de verre (grains 240-600), Dremel et de la patience avec un soupçon de précision.

Comme le mieux est l'ennemi du bien, je m'arrête là !

 

update 09/12/2006 : Premiere couche de vernis pour bois.

update 10/12/2006 : Deuxieme couche de vernis pour bois.

update 12/12/2006 : Troisieme couche de vernis pour bois. Cette fois avec le vernis marin, une bonne grosse couche ! et un séchage rapide au four 60-70° pendant 1h30. C'est presque prêt. Je vais laisser la nuit à 20°C pour que ça sèche gentillement... J'ai hate d'enlever les scotchs sur les rails !!! et faire quelques petits raccords avant de percer les trous d'inserts et ailerons.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 23:07

 

YYYYEEESSS, ça fonctionne !!!

La pompe à vide tourne à fond et le four également.

 


Stratification sous vide
Vidéo envoyée par NDJ37

Etuvage 1er kitesurf
Vidéo envoyée par NDJ37

Update 23/11/06 :

Le démoulage a eu lieu ce matin après un cycle de 3heures à 20-25°C / 3heures à 70°C / 6 heures à 20-25°C toujours sous vide -0.3bar.

Pas de soucis pour démouler, le résulat sur le pont et les rails semble nickel. Par contre, je n'étais pas satisfait de la préparation de la table à scoop avec le démoulant liquide. C'est confirmé par l'aspect granuleux de l'ABS...

A la pesée, 3.6Kg avec les surplus de matières tout autour et quelques morceaux de mastique qui restent. Je pense que nue, elle tourne autour de 3.3Kg sans le coating. A voir.

 

Je ne vais pas découper le surplus de matière, comme certains font. Je vais faire la finition et lorsque je serais content du résultat, je meulerai les rails.

Photos et videos à suivre

Par contre, vu que j'avais pas été très fort sur la préparation de la table à scoop (amas de démoulant), il y a des residus de démoulant sur la carène.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 18:51

De manière à obtenir de meilleures propriétés mécaniques, je vais polymériser sous vide la résine époxy à 50-60°C au lieu de 20-22°C. Cela permettra également de réduire le temps de séchage (8h, je pense). Pour cela la fabrication d'un four était nécessaire. Il doit donc chauffer la board sur la table à scoop et permettre la passage du tuyau de mise en dépression...

Voila l'assemblage :

On y voit le tuyau d'aspiration relié au compresseur.

On y voit le système (hypra-complexe) de chauffage.

Voila ce que ça donne une fois ouvert.

 

Je vais maintenant finir de visser tout ça et mettre un joint néoprène entre les planches pour éviter au maximum les pertes de calories...

Update 19/11/06 :

1er essai pour polymériser les inserts ... 3 heures chrono pour avoir une résine dure. Je pense que la température atteinte est au alentour de 60-70°C.

Pour la stratification, je vais faire un palier de 3-4heures à 20-23°C pour bien débuter tranquillement la polymérisation, qui commence 2heures après le mélange résine/durcisseur, puis faire 3-4 heures de 60-70°C pour bien solidifier les couches sous-vide, enfin laisser à 20°C pendant 1 semaine.

 

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 23:06

La préparation des rails est longue et pas évidente car il faut faire une ouverture du volume des chants dans le bord de la planche. J'ai utilisé une "Dremel" Auchan, puis de la colle super strong !

Le maintien en position a été réalisé par plusieurs scotchs le long des rails.

Lorsque les rails étaient courbés, je les ai mis en position, scotchés et chauffés au sèche-cheveux car à haute température, le scotch rétrécit donc l'adhérence est encore meilleure... Voila ce que ça donne avant séchage...

Carre Backside (Heel side) :

Carre Frontside (Toe side) :

 

Et c'est encore plus difficile de faire les chants des tips car il y a des arrondis... donc des ajustements... bref la galère ! La prochaine fois, je ferai une âme en Herex (beaucoup plus facilement travaillable) et des chants en ABS pleins (pas des profilés carrés)

On verra quand non enlèvera les scotchs...

 

Update 19/11/06 :

Vraiment, les rails courbes c'est chiant ! La technique du chauffage ne fonctionne pas sur des rails PVC profilés en "L" + la colle ne sèche pas sous le scotch... La rigidité du profilé fait qu'il ne se plaque pas sur l'outline.

Au déballage du scotch, je n'étais vraiment pas satisfait du résultat... Les profilés qui ne se plaquent pas, des manques de colles, des rails qui sortent de 5mm de l'outline... Bref, c'était pas bon du tout, pas stratifiable !

Sur le pire des rails, j'ai essayé la technique "petites encoches" pour créer le rayon de courbure. ça fonctionne plutôt bien !! J'ai donc rattrappé les décallages sur ce pire cas. Le reste a été bouché au microballon (µB) en chargeant très fortement la résine (!) jusqu' à obtenir une pate comme une mayonnaise industrielle. 3heures au four puis meulage, ponçage au grain 50. De manière à préparer une accroche optimale de la résine époxy sur le PVC, j'ai poncé les chants au grain fin (peut être 240)

Voila le resultat :

Pour ceux qui aurait voulu un comparatif avant après retouche, je peux vous dire que vous n'auriez pas reconnu la planche tellement que c'était HORRIBLE.

Le pont

La carène

Carre backside

Carre frontside

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 21:14

Arrivée le Vendredi vers 14h sur la plage de Berck.

Vent faible de SE. On nous dit qu'on est protégé par les batiments... Ouais, je veux bien. Mais les V16 et R4 12 volent à peine... Quelques bords de MTB. Nico et Sylvie nous rejoignent.

 

Samedi 17-19noeuds établis, rafales à 23noeuds.

MTB + Kitesurf. Baptème de la SK8 128*35. Que du pur bonheur dans les baïnes berckoises. Parfois j'étais obligé de faire travailler l'aile pour obtenir la puissance suffisante pour être en Patator ! Dans les rafales, c'était bon. Très bonne glisse, remontée au vent correcte, maniabilité excellente !

En MTB, j'ai pas envoyé car il y avait trop de vent et une Tribal est sponsorisée par OTIS dans ces conditions.

 

Dimanche 20 noeuds établis, rafales à 23-25noeuds.

MEGA GAVADE !!! en Tribal 9 et SK8. Premiers sauts posés en kitesurf !! Essais de switchs !! de beachstarts !! VIVEMENT LE BRESIL !

J'ai retrouvé des sensations de vitesse au raz de l'eau... le funboard refait surface.

Les videos vont venir.


BERCK Nov06
Vidéo envoyée par NDJ37

 

 

Partager cet article
Repost0

Articles Récents